décoration intérieure

Je l’ai toujours dit à Ramsès, avec trois chats et deux enfants, il faut viser le pratique, le nettoyable. Pas l’esthétique. On s’y tient à peu près : canapés déhoussables, chaises avec coussins lavables en machine, et même changeables en cas de tache irrécupérable. Même nos magnifiques sculptures du Sarawak sont bien emballées et attendent leur départ en France loin des griffes des chats.

Le beau, on verra quand on sera vieux sans enfant et sans chat (tristes, pour ne pas dire déjà morts, quoi !)

Et puis je ne sais pas ce qui nous a pris, mais lors de notre dernière visite à Ikéa, ben on a eu un peu envie, d’ambiance, de cosi, de presque sympa. Et Ramsès qui adorent les lampes en papier a craqué. Je l’ai mis en garde : papier + chat = catastrophe. Mais il n’a pas voulu me croire et c’est laissé tenter. Bon, moi, c’est pas mon truc, mais c’est vrai que ça faisait une lumière d’ambiance très sympa, une fois installé. Mais pas longtemps. Moins de 24 heures plus tard, ça donnait ça.

lampe en papier

shabu shabu

Quand nous habitions BKK, j’adorais aller manger mk. Rien ne vaut MK, à part peut-être Bocuse, mais pour être sûr, faudrait qu’il m’invite, que je puisse tester. Bref, MK, c’est tout un concept. Au milieu de la table, une grande marmite de bouillon, et sur la carte, certes, il y a du canard, des dim sum et autres régalades, mais surtout, il y a les petites boîtes rouge et carrées contenant tout ce qu’on va bien pouvoir jeter dans le bouillon. Toutes sortes de légumes, de viandes, marinées ou non, de poissons, de fruits de mer, de boulettes, de raviolis, de tofu, de pâtes, et même des oeufs. Bref, tout ce qu’on veut. Et comme c’est en très petites quantités, on peut manger de tout ! C’est ça le top. On peut décider de se faire tout poisson, ou tout boeuf ou choisir 30 trucs différents. Moi, je suis une adepte de cette dernière solution. Un peu de chaque, et si un truc me fait encore très envie parce que c’est délicieux, ben suffit den redemander, on l’a en moins d’une minute et hop, dans la marmite. Celui qui veut sa viande saignante l’y laisse une heure, celui qui l’aime presque crue la plonge cinq seconde. La variété sans l’angoisse du choix, le repas commun mais chacun à son goût. Et sain, avec tout ça. Parce que chez MK, on se gave de légumes, de bouillon, et rien n’est cuit dans le gras. Je vous dis, c’est le concept du siècle !

Alors depuis qu’on est ici, MK me manque. Les chinois font bien ce genre de fondue, ici, mais c’est pas pareil. Le concept n’y est pas.

Et hier, on a mangé shabu shabu . Shabu shabu, c’est japonais. Chacun a sa grande marmite de bouillon, et dedans, on peut mettre plein de trucs. Comme MK, donc, vous allez me dire. Non, pas tout a fait, parce que dedans, on met des « lots » tout faits. Genre un « lot » de légumes, puis une assiette d’une viande, à choisir. Mais ça s’en rapproche. J’y ai pris beaucoup de plaisir. J’ai avalé des litres de bouillon, fait ma petite tambouille.

Et le top, c’est qu’avec ce genre de repas, on sort le ventre plein, sans regret, sans culpabiliser et le lendemain, on se rend compte en montant sur la balance qu’on n’a pas pris un gramme.

Mises à jour

Profitant de l’absence de mes enfants quelques jours, je viens de faire quelques mises à jour.

Comme j’ai publié aux dates où j’ai écrit (avec un crayon sur mon cahier) et pas à celles où j’ai tapé (avec mes doigts sur mon clavier), faut fouiller un peu le calendrier de ce mois-ci. Et bientôt, j’essaie de faire un petit portfolio avec mes photos de Kuching, c’est promis.

Bonne lecture.

Nouvel an chinois

Dimanche dernier, nos enfants étaient invités chez des copains de classe pour fêter le nouvel an chinois. C’est une famille adorable, très riche mais très simple, et je les y ai emmené avec plaisir.

Je n’avais jamais vu leur maison, elle vaut le détour. Quand nous y arrivons, 5 tonnelles sont installées, un immense buffet se prépare, 2 cabines toilettes de location sont posées dans un petit coin, et la troupe qui fera le spectacle installe son matériel dans l’année centrale. Et ça, ce n’est que dans la première partie du jardin. Il y a environ 200 invités.

Les enfants sont ravis, ils retrouvent une bonne partie de leurs copains de classe, et profitent du trampoline. Le spectacle est vraiment bien. Les costumes sont chiadés, les acrobaties épatantes. Les lions dansent bien. L’un d’entre eux est réellement vivant et il bondit vraiment. Évidement, toutes les photos où il bondit sont des flous colorés tellement il était vif. C’est formidable (le spectacle, pas mes flous). Je n’ai jamais vu un truc pareil chez un particulier. Il faut absolument que je demande les coordonnées de la troupe pour l’école : à côté, notre spectacle était minable.

Par contre, je ne prendrais pas les coordonnées du traiteur, la plupart d’entre nous ayant été malade le lendemain…

lions

lion

lion

lion

lion

lion

De l’utilité d’un blogue.

Il y a quelques temps, Kozlika écrivait un billet sur l’utilité d’un blogue.

Billet qui eût un franc succès.

Et puis récemment, en emmenant ma fille aux toilettes dans un aéroport quelconque, j’ai vu ça.

toilettes

Comme ça m’a fait pensé à Kozlika et son billet, ben je l’ai pris en photo, et voilà. Je lui dédie ma photo, espérant qu’elle passe encore dans le coin de temps en temps…

Et ceux qui se demandent pourquoi je pense aux Kozeries dans les toilettes des aéroports, ben faut aller lire le billet pour comprendre, hein, c’est pas plus compliqué que ça.

C’est ma fille qui n’a pas bien compris ce que je faisais.