diptyque saison 4, troisième. L’intru.

Il n’a rien à faire dans mon lit ! Je le lui ai interdit. Et il le sait. Sur le canapé, pareil ! D’une façon générale, je n’aime pas trop qu’il vienne à la maison. Je ne peux pas m’empêcher de garder un oeil dessus. Pourtant, je sais bien qu’il ne fera rien qui me dérange vraiment. Mais j’aime bien le chacun chez soi. Et il l’a compris.

Ce que j’aime, c’est son regard. Sa façon de me regarder, aussi.

Et ses silences.

C’est encore faire de grandes balades, en forêt, sur les chemins. Je ne lui parle pas beaucoup mais j’aime sa présence, le savoir avec moi lors de ces longues promenades. D’ailleurs, ça lui convient. Chacun à ses affaires. Moi pensive, lui a tout regarder. Parfois, au bord de l’étang, on s’arrête. On s’assoit. Des fois il se baigne. Moi, jamais.

Ce jour-là, pourtant, je ne sais pas ce qui s’est passé. Je ne comprend pas ce qui a pu lui passé par la tête. On était tous les deux dans le jardin. C’était après le déjeuner, il somnolait. Je lisais. Je l’ai vu rentré par la cuisine. J’ai pensé qu’il allait boire. Puis je n’ai plus fait attention à lui, absorbée que j’étais par mon bouquin.

Ce n’est qu’un peu plus tard, quand j’ai entendu du bruit dans ma chambre, que j’ai réagi.

Et regardez dans quel état il avait mis mon lit !

lit

Sale clebs ! Ca m’apprendra à récupérer un chien déjà trop grand pour être dressé !

diptyque saison 4, seconde

  • publication des bans OK
  • témoins OK
  • baby sitter OK
  • RV mairie OK
  • faire-parts OK
  • invitations OK
  • boîte pour les cadeaux plutôt deux fois qu’une
  • riz à lancer pas moyen, quel gâchis…
  • RV coiffeur OK
  • maquillage ? Nan mais faut quand même pas rêver!
  • Robe OK
  • costume Ramsès OK
  • tenues enfants OK
  • photographe officiel OK

vin d’honneur :

  • tables OK
  • verres OK
  • petits fours OK
  • dragées idée abandonnée : trop nul
  • vin OK
  • boissons non alcoolisées OK

soirée :

  • musiciens OK
  • piste de danse OK
  • DJ OK
  • paniers pique-nique OK
  • traiteur OK
  • location vaisselle OK
  • location tonnelles ou dieu sait comment ça s’appelle  OK
  • vins OK
  • eaux pétillantes OK
  • nappes bistrots : Mais putain, je m’étais toujours juré d’avoir des nappes à carreaux rouges et blancs pour mon pique-nique de mariage. Pourquoi je n’arrive pas à en trouver ? Ils les ont eu où, eux? Peuvent pas nous en refiler une toute petite quarantaine?

nappe

enfin la neige ?

Oui, enfin, pas chez nous, quand même, faut pas rêver.

Mais l’année dernière, nous avions lamentablement échoué à partir au ski faire découvrir la neige à nos enfants tropicaux qui n’ont jamais connu une température inférieure à 11°C et n’ont jamais connu l’hiver.

Normalement, on a des billets d’avion pour la Corée, et si un jour, j’arrive à récuperer une carte bleue que ma p*t**n de banque n’est pas foutue de me donner en toute sécurité, on pourra peut-être même atteindre les montagnes et dormir dans un hotel…

aveuglement maternel

Vendredi matin, en arrivant à l’école, mon petit Sacha, au lieu de se mettre devant l’ordinateur de ma classe comme il le fait tous les matins, me demande s’il peut aller voir Martine, ma collègue. Naïvement, je m’extasie sur mon petit Sacha tout choupinou qui est si gentil d’aller dire coucou aux collègues.

L’après-midi même, mon Sacha m’annonce qu’il a vraiment hâte que Marc, le fils de Martine, vienne baby-sitter ce soir à la maison.

Re-extase devant mon Sachours qui ne pleure plus quand ses parents sortent et qui est si pressé de voir son gentil baby-sitter qu’il n’a pas vu depuis des mois.

Et quelques secondes plus tard, il ajoute. J’espère qu’il ne va pas oublier les circuits.

Et là, j’ai compris. L’enflure. Pas choupinou pour un sou. Calculateur. Manipulateur. Mendiant.

Ce petit saligaud avait dû m’entendre annoncer à son père une arrivée de jouets d’occasion de la part de Martine dont le plus jeune fils n’a plus vraiment l’âge de jouer au circuit de voitures… Et le matin, il était allé non pas faire des bisouilles ou des papouilles à Martine, mais lui réclamer les jouets. Après tout, puisque Marc venait le soir autant ne pas arriver les mains vides, non ?

diptyque saison 4, première

OUh là là !

Quand j’ai vu les sujets, j’ai trouvé ça duuuur ! Absence totale d’idée. Aucune histoire ne me venait à l’esprit en regardant la photo. Quant à la photo à prendre, c’était encore pire (ça l’est toujours, d’ailleurs). Si bien que j’ai failli abandonner tout de suite.

Et ce soir, là, maintenant, à la chorale, une copine regarde la photo et me dit : « Tu n’as qu’à écrire l’histoire d’un homme qui craque parce qu’il ne trouve pas de place pour se garer! » Elle, ça lui est venu tout de suite, là, comme ça. En plus, c’est une bonne idée.

mais c’est trop tard : je viens de finir d’écrire mon texte.

Car après tout, si aucune histoire ne vient, on peut bien écrire autre chose qu’une histoire…

Motifs géométriques

des lignes

parallèles

horizontales

grises

de différentes largeurs.

dans un angle

un rectangle

blanc.

des triangles

dessinés par la lumière.

des points

sur une ligne

espacés

réguliers

noir.

Un pavage

petits rectangles alignés par centaines

droits

en quinconce

gris aussi.

et puis

comme ça

une forme

informe

colorée.

Mais que fait donc ici cet homme ?

s4premiere