Un truc de ouf!

Mars se termine et la plupart des gens normaux, c’est à dire les salariés n’ayant pas changé de situation familiale et n’ayant pas déménagé depuis plus de huit ans ont du recevoir leur déclaration d’impôt. Moi pas. Moi, jamais en fait.

ALors je me suis dit que comme d’hab, j’allais télécharger ma petite feuille bleue, comme d’hab. L’imprimer, comme d’hab. Remplir les 3 cases que j’ai à remplir dessus, comme d’hab. Et renvoyer le tout, comme d’hab. Facile.Pareil depuis plus de 10 ans.

Sauf que.

Cet été, j’ai fait un truc de dingue. Un truc qui va foutre ma sérénité face à la feuille d’impôt en l’air.

Je me suis mariée! Et j’ai adopté un bébé même pas encore à moi.

Je sens qu’on va rigoler.

Musique pour petits nenfants

J’ai dans l’idée (mais en fait je n’en sais rien) que les gens, en général, chantent des trucs genre pirouette cacahouète ou dodo l’enfant dodo pour calmer leurs bébés. Moi pas. J’ai tendance à chanter à Alice ce que je bosse à la chorale sur le moment. En ce moment, je la berce donc au libera me, de Fauré, et au requiem de Brahms. C’est beau. Très beau. Et elle aime.  Mais 2 requiem. Un peu sombre, donc.

Le mois prochain, ça va changer. Ce sera de la musique irlandaise. C’est beau aussi.Très beau. Mais en général, à la clef de ces morceaux, avec quelques dièses ou bémols, il y a des fantômes. Z’aiment bien ça, les irlandais. Un peu sombre, donc.

Si plus tard, ma fille a des tendances dépressives, je suis sure que je ne pourrais pas m’empêcher de me poser des questions sur l’influence de la musique dans sa petite enfance…

Mais c’est plus fort que moi : pirouette cacahouète, je ne peux pas.

botanique

Sur notre balcon, on a des jardinières géantes.

Et le jardinage, j’aime bien ça. Je suis nulle et tout crève, par contre. je ne sais pas pourquoi. Alors quand l’autre jour, j’ai planté des graines de potirons récupérées dans un potiron, j’étais drôlement fière que ça pousse.

Ça a bien poussé.

D’abord des germes, puis des petites pousses, puis des feuilles, puis des tiges de plus en plus grandes, puis des tortillons qui s’accrochent partout, puis encore des feuilles, puis des fleurs. Plein, des fleurs. Qui fanent. Sans jamais donner des fruits.

C’est pourtant pas ce qu’on m’avait appris à l’école. On m’avait dit : après les fleurs, les fruits!

Soit j’avais pas bien écouté et j’ai loupé un truc, genre pollenisation, soit c’est une variété OGM qui ne se reproduit pas.

Bref, on n’est pas près de manger mes potirons du jardin. Quel désespoir…

botanique

Statistiques

Hier, les stats du blog ont explosé. A croire que tous (enfin, peut-être pas tous quand même) les lecteurs du monde sont passés par ici. A du y avoir un lien qui se baladait quelque part, journée de la femme oblige…

Vu que l’article le plus en vue n’étaient même pas un vrai article, ils ont du être déçus, les lecteurs du monde. Nos tronches devant une raclette! Ca c’est du blog de qualité. Bref, je suis sure qu’ils ne reviendront pas de sitôt. Si j’avais su, j’aurais fait un article politico-culturel sur la Malaisie… Ou pas. Histoire de paraître intelligente!