machine à laver du week-end

Je me plaignais ici dans un billet sur cherating que la piscine se transformait en machine à laver lors des WE.

Ici, pour éviter ça, il y a des beaux panneaux.

panneau

Admirez les positions pas du tout stéréotypées de l’homme et de la femme. Du grand art.

Rassurez-vous, ça ne change rien. Les gens se baignent habillés quand même.

Je n’aurais jamais cru ça possible!

Vendredi soir 20H30, je chante des cantiques, Ramsès lit la bible!

Vous y croyez, vous?

Bon, on a des excuses. D’abord, moi. On commence à préparer les concerts de Noël, et j’ai beaucoup de nouveaux chants dont certains difficiles àtravailler. Donc je chante mes trucs de petits Jésus. Ramsès, lui, ben, c’est pire : sa seule excuse : plus de wifi dans la chambre d’hotel. En gros, c’est ça, ou le coran.

problème de mathématiques

sachant que tous les membres de la famille possédant des dents sont allés chez le dentiste samedi, que les membres en âge de le fréquenter ont vu le pédiatre cet après-midi, que l’ainée y retourne demain pour une prise de sang, que deux des trois nanas de la famille vont chez l’ophtalmo mercredi, que l’homme consultera demain pour un mal d’oreille, y a-t-il plus ou moins de feuilles de sécu à remplir cette semaine que de médicaments sur la photo? Quelle est la différence exacte ? Et, question subsidiaire : va-t-on pouvoir partir en vacances jeudi ?

medoc

Du plus grand au plus petit

La semaine dernière, mon Ramsès a été bien malade. Mais très courageux. Faut dire que la dernière fois, quand il s’est plaint qu’avec 38°, il doive aller chercher son paracétamol tout seul, il n’avait pas franchement été soutenu. Voire il avait été un peu moqué. Aolrs là, malgré 39° et un mal de gorge carabiné, il n’a pas joué les mourants. Il a pris ses médicaments tout seul comme un grad sans se plaindre, a continué à m’aider avec les enfants.

Et m’a refilé sa saloperie.

Donc moi, dimanche dernier, j’ai commencé à avoir très mal à la gorge. Or lundi, j’avais une répétition de chorale importante. Courageusement, j’y suis allée. J’ai bien chauffé ma voix. J’ai chanté. Et en revenant, forcément, je l’ai payé cher. Très grosse douleur à la gorge. Et mercredi, j’avais donc un concert. Ca a été dur.

Et dans la nuit de mercredi à jeudi, Ariane est venue me voir. Avec mal à la gorge. Et 39°6.

Ariane n’est pas malade souvent. Mais quand elle est malade, elle monte très vite en température. Elle est donc restée à presque 40° plus de 24h. Malgré le paracétamol, l’ibuprofène, les bains à toute heure du jour et de la nuit. Et elle n’avale rien. Dans son ventre aujourd’hui : un demi-croissant et un verre de jus d’orange.

Et ce matin, au réveil, qui se lève bouillant? Le petit Sacha. Avec mal à la gorge. Heureusement qu’on est en vacances, on va avoir un peu de temps pour dormir entre deux doses de médocs.

Et jeudi, on part quelques jours à la mer. Avec une petite puce pleine de fièvre?

Le suspens reste entier…