366 réels à prises rapides

Aujourd’hui cheveux. Ceux d’Alice que le médecin nous a dit de raser pour pouvoir soigner l’affreux imétigo qu’elle a sur le cuir chevelu. Je ne m’y résigne pas. Je n’ai coupé qu’au-dessus de la nuque, là où les boutons sont très nombreux et très infectés. Pour le reste, je cherche chaque bouton dans sa tignasse, quitte à y passer du temps et plus de crème que nécessaire.